En tournée

*MA LANGUE MATERNELLE VA MOURIR ET J’AI DU MAL À VOUS PARLER D’AMOUR

– Création le 19 janvier 2018 à Mont de Marsan

MA LANGUE MATERNELLE VA MOURIR ET J’AI DU MAL À VOUS PARLER D’AMOUR

Un duo avec Alain Larribet : Un concert parlé sur la domination linguistique, la fabuleuse histoire des langues mondiales. L’émotion et la langue maternelle. Une interférence musicale en émoi, la dorne qui dalte sur un chant des tripes béarnaises. Un joyeux baroud d’honneur des minoritaires.
Une jouissance langagière partagée sur un plateau frugal.

Yannick Jaulin

L’amour des mots…

Jaulin aime les mots, ce n’est pas nouveau. La langue est son outil de travail et le voilà qui parle de son outil. Il raconte joyeusement son amour des langues en duo avec Alain Larribet, musicien du monde et béarnais. Il met des mots sur les siens, sur son héritage, sur la honte des patois, sur la résistance à l’uniformisation, sur la jouissance d’utiliser une langue non normalisée, pleine de sève et de jeunesse du monde. Un spectacle comme un jardin de simples, vivifiant et curatif qui verra le jour en janvier 2018 après de nombreux chantiers publics initiés dès septembre 2016.
A l’intérieur de ce spectacle un temps sera réservé pour qu’un invité local y fasse entendre une autre langue.

DISTRIBUTION > de et par Yannick JAULIN / Accompagnement musical et composition Alain LARRIBET / Regard extérieur
Gérard BARATON et Titus / 
Création lumière Fabrice VÉTAULT / Création son Olivier POUQUET

PRODUCTION > Le Beau Monde ? Compagnie Yannick Jaulin
Coproduction : Les Treize Arches, Scène conventionnée de Brive (19) ; Théâtre de Gascogne, Scènes de Mont de Marsan (40) ; Le Nombril du Monde, Pougne-Hérisson (79)

DATES DE TOURNÉE

9.11.18 – Marennes d’Oléron (17) / L’Estran
23.11.18 – Saintes (17) / Gallia Théâtre
24.11.18 – Saintes (17) / Gallia Théâtre
25.11.18 ­– Saint Jean d’Angély (17) / L’Eden
28.11.18 –  Lieusaint (77) / Théâtre Sénart
29.11.18 – Lieusaint (77) / Théâtre Sénart
30.11.18 – Lieusaint (77) / Théâtre Sénart
01.12.18 – Lieusaint (77) / Théâtre Sénart
07.12.18 – Pont Scorff (56) / Le Strapontin
10.12.18 – Nantes (44) / lieu en cours
11.12.18 – Nantes (44) / lieu en cours
12.12.18 – Rezé (44) / La Soufflerie
19.12.18 – Chasseneuil du Poitou (86) / La Quintaine
20.12.18 – Chasseneuil du Poitou (86) / La Quintaine 
22.01.19 – Ibos (65) / Le Parvis
23.01.19 – Ibos (65) / Le Parvis
24.01.19 – Ibos (65) / Le Parvis
02.02.19 – Varades (44) / Espace Alexandre Gautier
06.02.19 – Les Sables d’Olonne (85) / Les Atlantes
08.02.19 – Rouillé (86) / Salle des Fêtes
13.03.19 – Bar le Duc (55) / ACB Scène Nationale en décentralisation
14.03.19 – Bar le Duc (55) / ACB Scène Nationale en décentralisation
19.03.19 – Blanquefort (33) / Le Carré – Les Colonnes
20.03.19 – Blanquefort (33) / Le Carré – Les Colonnes
30.03.19 – Layon (49) / Village en scène
02.04.19 Saint Lyphard (44) / Quai des Arts en décentralisation
08.04.19 Cébazat (63) / Le Sémaphore
11.04.19 – option Monein (64) / Salle municipale
12.04.19 Monein (64) / Salle municipale
13.04.19 – Mauléon-Licharre (64) / Salle municipale
26.04.19 – Langon (35) / Programmation Redon en décentralisation
27.04.19 – Allaire (35) / / Programmation Redon en décentralisation
04.05.19 – Savoie (73) / Programmation Chambéry en décentralisation
05.05.19 – Savoie (73) / Programmation Chambéry en décentralisation
06.05.19 – Savoie (73) / Programmation Chambéry en décentralisation
07.05.19 – Savoie (73) / Programmation Chambéry en décentralisation
09.05.19 – Plan les Ouates (Su) / Festival La Cour des contes
10.05.19 – Savoie (73) / Programmation Chambéry en décentralisation
11.05.19 – Savoie (73) / Programmation Chambéry en décentralisation
12.05.19 – Savoie (73) / Programmation Chambéry en décentralisation
23.05.19 Alfortville (94) / Pôle Culturel
24.05.19 Alfortville (94) / Pôle Culturel
14.06.18 – Hendaye (64) / Saison culturelle Ville
28.06.19 – Louvigné (35)

*LES OISIVES

– Création le 3 octobre 2016 à la Scène Nationale d’Aubusson

_MG_0709-BDÀ l’heure où l’homme moderne n’a conscience d’exister que dans la mesure où il remplit son temps de travail, deux femmes font le pari de s’engager pour l’oisiveté.

Une prise de parole, sans artifices, sur une estrade, un jardin, une scène… Qu’importe.

Elles perçoivent la nécessité, l’urgence de retrouver de la place pour cette oisiveté. A la fois pour elles, à la fois pour l’humanité.

La première l’est naturellement, par impossibilité de faire autrement. Mais elle culpabilise… La seconde voudrait l’être mais, empêtrée dans son héritage laborieux, en est pour l’instant incapable.

Partant de leur histoire, elles conférencent, devisent, se divisent, jouent, goisent et dégoisent sur les tenants et les détonnants de cette oisiveté si naturelle chez les peuples premiers, si aristocratique chez les élites de « l’ancien régime », si méprisable dans le monde « moderne » ; cet otium, ce temps nécessaire au retour à soi qui n’est ni la paresse, ni la fainéantise, mais bien un moyen de réapprendre l’inutile apparent comme art de vivre.

DISTRIBUTION > Ecriture Yannick Jaulin / Mise en scène Anne Marcel / Interprètes et collaboration à l’écriture Valérie Puech et Angélique Clairand

PRODUCTION > Le Beau Monde ? Compagnie Yannick Jaulin
Coproduction : Scène Nationale d’Aubusson / Scène de Territoire – Bressuire
En partenariat avec les Ets Rondinaud
Avec le soutien du Nombril du Monde – Pougne-Hérisson / CPPC – Théâtre de l’Aire Libre – Saint Jacques de la Lande

 

*Comme vider la mer avec une cuiller

AFFICHE BD

Une naissance est souvent l’occasion de renouer avec le proche et le lointain. La naissance d’un spectacle pour un artiste est l’opportunité de renouer avec celles, ceux qui font exister les spectacles et de dire ou de redire deux ou trois choses des origines et des chemins pris.Je veux vous parler d’un spectacle et de sa manière de voyager. Depuis l’origine, j’œuvre pour donner à l’art du conteur une place sur un plateau de théâtre. Je ne fais que cela, explorant le fond et la forme et parfois arrivant à rencontrer le monde. Pas toujours. Je ne me serais pas douté que Comme vider la mer avec une cuiller allait autant entrer en résonance avec le cours du temps. Ce spectacle qui ne parle que de ça !
Du récit religieux, de notre besoin d’infini, de quoi faire avec ces récits aujourd’hui. J’aborde les textes des religions du livre pour ce qu’ils sont : des contes, des récits aux multiples versions, aux évolutions étonnantes, et donc aux interprétations infinies. De leur dimension mortifère quand on les réduit à une vérité. Ils ont fait notre monde, façonnent encore notre quotidien et ne pas les connaître est sans doute un héritage fragile de notre anticléricalisme.
On ne peut se contenter d’ignorance, du déni de ces textes-là. Si mes questions peuvent alimenter ce débat fondamental pour l’avenir de notre société, alors…

Yannick Jaulin

Création le 13  janvier 2015 à la Coursive – Scène Nationale de La Rochelle (17)

DISTRIBUTION > écriture et interprétation Yannick Jaulin / mise en scène Matthieu Roy / Composition musicale Morgane Houdemont / Violoniste Morgane Houdemont ou Julie Mellaert / Assistante à l’écriture et à la mise en scène Valérie Puech / Création Lumières Guillaume Suzenet / Création Son Jean-Bertrand Andre et Fabien Girard / Costumes Noémie Edel

PRODUCTION > Le Beau Monde ? Compagnie Yannick Jaulin
Coproduction : La Coursive, scène nationale La Rochelle ; Théâtre L’Aire Libre – Centre de Production des Paroles Contemporaines, Saint Jacques de la Lande ; les Treize Arches, scène conventionnée de Brive ; l’Avant Seine / Théâtre de Colombes ; MC2: Grenoble ; la Grange Dimière – Théâtre de Fresnes ; Astérios Spectacles
Le décor a été fabriqué par les ateliers du Moulin du Roc, scène nationale de Niort.
Avec la participation artistique de l’ENSATT

 

*Conteur ? Conteur

121025-YJ-finalisation02.indd

J’y reviens mais ne m’en suis jamais éloigné. Simplement dans les spectacles traversés depuis quelques années, j’avais perdu ce souci de l’éphémère, du goût des heures et du jour, du public reconnu et singulier de la place.C’est pas faute d’avoir essayé de changer de Diseur, raconteur, humoriste, poète, comédien ! J’ai tout essayé avant de me résoudre, la « sagesse » venant, à reprendre mon nom de naissance : Conteur.

J’y reviens. Je vois leur visage, je sais deux ou trois choses d’eux, de leur ville, des lueurs et des noirceurs du moment. Je me présente à eux et raconte autrement chargé des événements du jour, des lectures et des rencontres. J’ai en besace des histoires collectées pendant toutes ces années. Elles éclairent mon état. Elles sont ma boîte à outils et cette boîte s’ouvre pour ce hors temps partagé sur la scène.
Ce temps particulier me transforme.Parce que je suis conteur, je peux relever ce défi : être dans le réel, dans l’actualité du monde et la faire résonner sur des paroles mythologiques, des récits allégoriques, être à la fois au dessus des terres et dans les caves du monde.

Yannick Jaulin, janvier 2012

Création 2012

DISTRIBUTION > auteur et interprète Yannick Jaulin

PRODUCTION > Le Beau Monde ? Compagnie Yannick Jaulin

DATES DE TOURNÉE
15.11.18 – Louvigné (35) / centre culturel Jovence
15.06.19 – Saint-Palais (64)